Les différences entre un poêle, une cheminée et un insert

Les inserts et les poêles sont des appareils de chauffage très populaires actuellement. Ils remplacent peu à peu les cheminées, lesquelles disposent néanmoins de beaucoup de fans. Si ces matériels ont tous un seul but, celui d’améliorer le confort d’une maison, ils sont différents à bien des niveaux. Découvrez quelles sont leurs principales différences.

Le poêle

Il existe différents types de poêles, principalement les poêles à granulés et les poêles à bûches. Le poêle à granulés, appelé également poêle à pellets, utilise la combustion de granulés de bois pour apporter du chauffage dans une pièce. Un réservoir disposant d’une capacité variable en fonction des modèles sert à accueillir la combustion. Ce qui permet un chauffage permanent, même pendant l’absence des occupants d’une maison. Si ce réservoir est grand, l’autonomie de chauffage du poêle sera encore plus importante.

L’insert

L’insert est généralement associé à une cheminée traditionnelle à foyer ouvert. Ainsi, ce dernier deviendra un foyer fermé qui permet d’augmenter significativement, généralement de 15 à 70 % en fonction du modèle choisi, le chauffage dans une pièce. L’insert peut être utilisé avec tous les types de combustibles accessibles sur le marché comme les bûches, les granulés, etc. Il a l’avantage d’émettre jusqu’à 10 fois moins de monoxyde de carbone par rapport à un foyer ouvert.

Les différences entre un poêle, une cheminée et un insert

La cheminée

La cheminée est la technique traditionnelle de chauffage. On l’appelle un foyer ouvert. Elle est reliée à l’extérieur par un conduit maçonné. Ce qui permet d’évacuer plus facilement les fumées. Avec la cheminée, le feu est visible mais peut être protégé avec un pare-feu. Généralement, les gens apprécient la cheminée pour son côté esthétique. En effet, c’est un élément de décoration incontournable dans une maison. Toutefois, le rendement énergétique de la cheminée est très faible, entre 10 et 15 % seulement.